Accueil arrow Former, c'est quoi ?

C’est avant tout aimer

Aimer et maîtriser la discipline enseignée.

Aimer enseigner et partager ce que l’on sait.

Aimer les gens.

Aimer c’est un impératif incontournable et premier dans l’enseignement : sans l’envie de  donner de son temps et de partager une passion avec les autres,une passion dévorante pour laquelle on est prêt à sacrifier beaucoup de choses, rien n’est possible. 

Il faut également être pédagogue, cela tombe sous le sens. Certains sont des pédagogues nés, qui obtiennent une écoute spontanée de leur auditoire, d’autres non ; il existe un certain nombre de règles pédagogiques qui sont à connaître mais, enfin, le charisme ne saurait s’apprendre. Seul une connaissance solide, un sens du partage, un respect appuyé pour les élèves donne au formateur l’assurance d’être écouté naturellement. 

Sans doute le cours doit- il  se faire avec autorité, mais ce doit être celle du savoir et dusouci de le transmettre. Si le formateur respecte ses élèves, ceux-ci penseront souvent à lui et sauront lui rendre avec le temps au centuple. Sans ce respect mutuel, il y a peu de chances que la connaissance trouve à être partagée. 

D’un point de vue pratique, la première qualité d’un formateur sera bien sûr d’être présent. Il peut être le meilleur du monde, s’iln’est jamais là, il sera bien en peine d’attendre de ses élèves disponibilité et respect. Bref il ne doit s’autoriser ce qu’il interdit à ses élèves. Il ne prendra jamais cet air suffisant que l’on voit chez certains, imbus de leur propre savoir.

En vérité personne ne possède le savoir, chacun en a un bout, plus ou moins grand, et en discutant et voyant faire d’autres toiletteurs, éleveurs, handlers ou formateurs on finit souvent par découvrir que l’on peut tout aussi bien en apprendre sur un grand nombre de choses.

Le formateur ne doit pas se croire obligé de donner son avissur tout et n’importe quoi. Pour être respecté, il lui faut tout simplement être respectable ; les titres de champion n’ont rien à voir dans cette affaire. 

Le formateur encouragera ses élèves à continuer sa formation et à découvrir d’autres formateurs et évitera de se conduire comme un mari jaloux quand l’un d’entre eux éprouve le besoin d’aller voir autre chose.

Le formateur a aussi un rôle de modèle face a ses élèves quiont besoin d’un exemple. Il lui fera comprendre que les techniques apprises aujourd’hui ont des limites et que seul un travail de recherche et de compréhension des ces techniques de longue haleine donne des résultats probants. 

Mettre l’élève, à ses débuts,  en situation de réussite peut l’encourager. Mais il fauts’assurer qu’il garde bien les pieds sur terre, surtout lorsqu’on aborde les concours de toilettage et que l’élève remporte un titre. Un proverbe chinois deceux que j’aime tant dit : « il n’est pas interdit de s’endormir dans la maison de l’espoir, à condition de se remettre dés le lendemain sur le chemin de la réalité ». Laisser croire à un jeune qu’il détient une technique à toute épreuve et qu’il est devenu un champion est non seulement malhonnête mais criminel pour lui. 

Le formateur se doit aussi d’être doublé d’un « chercheur ».Il ne doit pas se contenter d’enseigner ce qu’il a appris, mais il doit toujours se poser ces quelques questions essentielles :

Que pourrais-je faire pour améliorer le geste del’élève ?

Que pourrais-je faire pour favoriser la progression du toilettage ?

Que pourrais-je faire pour que mon enseignement soit plus crédible et plus attractif ?

Que pourrais-je faire pour être plus efficace ?

Que pourrais-je faire pour que mes élèves gardent de moi le souvenir de quelqu’un en quête permanente de vérité ? Quelqu’un d’honnête et de sincère qui aura toujours essayé de les guider sur la bonne voie en les éclairant au mieux de son petit savoir.

Ce que j’enseigne, mes élèves me voient l’appliquer à longueur de journée, l’enseignement n’est que plus crédible. Je ne peux pas me permettre de leur montrer n’importe quoi.

Ma recherche est permanente, on peut toujours améliorer un geste, une technique, une méthode de travail, et cela évite surtout de passer son temps à se regarder le nombril en croyant tout connaître (le problème n’est pas tant de ne pas tout connaître que de ne pas avoir conscience de ses propres limites) et se croire le meilleur (le meilleur…pour quoi faire). 

Lorsqu’on est amené à comparer sa méthode avec une autre, onveut souvent prouver que ce que l’on fait est mieux. Il n’est pas facile d’admettre que l’on puisse se tromper. Souvent, ce n’est pas la conviction qui pousse un homme à aller jusqu’au bout de sa décision mais l’entêtement dans le parti pris, c’est ainsi que l’erreur la plus grossière se pare d’un somptueux manteau que les hommes appellent fierté. Faire entrevoir à un élève toutes les portes qui lui reste à ouvrir est un devoir salutaire mais il est souhaitable de les avoir ouvertes ou entrouvertes soi-même avant lui. 

Le formateur essayera de briller au moins dans l’enseignement de sa discipline et donner le meilleur de lui-même. Il devra séduire, convaincre, animer sans trop en faire (le savoir-faire et le faire savoir) ; mais également « le montrer sans trop se montrer ». 

Le formateur aura enfin à cœur de faire« briller » ses élèves, la lumière qui leur donnera ne pourra que l’éclairer en retour. L’homme qui a le plus d’amis est celui qui sait les mettre en valeur. Ne pas se croire supérieur à ses élèves est un principe quipermet de garder la tête froide. Jamais un homme ne se grandit en rabaissant les autres. Ne jamais se croire arrivé est également un bon principe. Ne pas faire croire aux autres qu’on est tout simplement génial, ne pas renier tout ceux àqui l’on doit d’être un bon toiletteur, ce sont là des impératifs essentiels. 

J’ai toujours éprouvé un grand plaisir à enseigner. C’est le meilleur moyen pour se remettre en question, pour s’interroger sur le sens et l’efficacité de telle ou telle technique, de tel ou tel geste.

Bref, nous l’aurons compris, former c’est apprendre. 

  Proverbe du mois« Celui qui croit être son propre maître est l’élève d’un imbécile » 

 
< Précédent   Suivant >
Flash info
Bienvenue sur le site www.pastor-toilettage.com ! Celui-ci est en ligne depuis février 2008.
 
Visiteurs